QUELQUES JOURS À FARO, PORTUGAL (ALGARVES)

Aujourd’hui on va partir sur les routes du Portugal, entre Faro et Porto ! Ce premier article est dédié à l’Algarve et à Faro, un véritable coup de coeur pour moi !

Le plus pratique pour se rendre en Algarve est d’atterrir à Faro, il y a un aéroport. Nous avons cherché les vols les moins chers et nous avons décollé depuis Francfort Hahn, en Allemagne (sachez qu’il existe des navettes depuis Metz, Nancy, Luxembourg pour rejoindre cet aéroport avec Flicbo.

Nous avons décidé de rester à Faro, on avait loué une chambre sur AirBnB, chez Carlos, pendant trois jours. L’appartement était idéalement situé, très propre et très commode pour y rester quelques jours. Le premier jour, nous avons visité la petite ville de Faro, qui compte 65 000 habitants.

Se promener dans les petites ruelles de Faro est très agréable, on peut contempler de magnifiques immeubles décorés avec des azulejos, ces petits carrelages portugais de toutes les couleurs, qui transportent les touristes dans une ambiance un peu orientale.

 

Le centre-ville de Faro est petit mais agréable pour se promener, surtout la grande rue où se trouvent les petites boutiques, protégée par de belles voiles blanches qui permettent aux passants d’être à l’ombre.

La vieille ville, encore ceinte de ses remparts, abrite de belles curiosités à découvrir comme l’église de Nossa Senhora do Carmo, qui possède des chapelles célèbres pour leur collection d’os. Les murs de la Chapelle des Os sont incrustés d’os et de crânes ayant appartenu aux corps exhumés des cimetières trop encombrés de la ville.

En montant en haut de l’église, on surplombe la ville et on peut apercevoir le parc naturel de Rio Farmosa. Sur la place de la même église se trouve un couvent.

 

Faro n’est pas directement bordé par l’océan Atlantique mais par une lagune, il faut donc prendre un petit bateau qui nous conduit sur des îles comme l’île déserte(Ilha Deserta), pour 10€ l’aller-retour par personne. Arrivés sur cette île, nous avons été complètement dépaysé : vous ne trouverez qu’un petit restaurant à proximité de l’embarcadère, le reste de l’île est complètement désert. Il est alors très agréable de s’y promener, de contempler les cactus et les plantes grasses au bord du chemin, de s’arrêter sur une plage pour plonger avec les petits poissons dans la lagune, regarder les oiseaux s’envoler au-dessus de l’océan et s’allonger sur le sable blanc devant les vagues. Toutefois, nous avons été relativement surpris de la basse température de l’eau ! L’eau est en effet très froide, on ne s’y attendait pas vraiment ! Ce fut en tout cas l’un de mes coups de coeur de l’été, une véritable découverte !

Nos adresses :

  • pour manger une glace, nous sommes allés chez Chealsea, dans le centre-ville : R. Dom Francisco Gomes 28 ; il y a un grand choix de parfums !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *